Efficacité énergétique

Efficacité énergétique avec le procédé de traitement des fumées au bicarbonate

  solvair-energy-efficiency Click to enlarge
L’incinération des déchets permet non seulement de diminuer le volume des déchets ménagers, mais elle permet également de récupérer l’énergie produite par la combustion des déchets, une opération de valorisation à haut rendement énergétique.  La solution SOLVAir® au bicarbonate, de par la simplicité de son procédé sec d’épuration des fumées, permet d’optimiser le rendement énergétique des installations par rapport aux autres procédés, réduisant ainsi les émissions de CO2.

L'efficacité énergétique est de plus en plus importante pour les Unités de Valorisation Energétique des déchets : les combustibles « bon marché » deviennent rares, les émissions de CO2 doivent être réduites et la concurrence sur l’incinération des déchets augmente.

La directive 2008/98/CE relative aux déchets définit le facteur d'efficacité énergétique "R1". Si une installation a un facteur inférieur à 0,60 (ou 0,65 suivant la date d’autorisation), l’opération de traitement des déchets ne sera pas considérée comme «valorisation énergétique» mais comme «élimination».  

Dans certains pays, la récupération d'énergie à partir de déchets peut bénéficier de certificats d'énergie verte la majeure partie de leurs déchets ménagers considérée alors comme de la biomasse renouvelable augmente la rentabilité des installations.

Comme le montre le schéma ci-dessous, les pertes d’énergie des gaz de combustion peuvent être réellement limitées suivant le traitement des fumées en place.

solvair-schema-energy-efficiency

La solution SOLVAir®- Injection du réactif bicarbonate de sodium à sec pour le traitement des fumées

Comme la réactivité du bicarbonate de sodium BICAR® est garantie sur une large  gamme de teneur en humidité et de températures des gaz, aucune injection d’eau n’est nécessaire pour le conditionnement/refroidissement des gaz et aucun réchauffage en amont d'un système catalytique DeNOx (SCR). 

L’efficacité énergétique se trouve ainsi augmentée en évitant d'utiliser de la vapeur ou un combustible pour réchauffer les fumées.

Une étude allemande démontre qu’en utilisant la solution SOLVAir® au bicarbonate, 131 kWh par tonne de déchets ménagers sont disponibles dans les gaz de combustion pour augmenter la production d'énergie, permettant aux installations d’être reconnus comme valorisation énergétique des déchets, selon la directive CE (cf ci-dessus).