NOx (Oxydes d'azote)

Les oxydes d'azote sont parmi les polluants les plus répandus. La technique la plus efficace utilisée pour les traiter est la réduction catalytique sélective (SCR).

L’utilisation de la solution SOLVAir® au bicarbonate évite le réchauffage des gaz de combustion. Ce gain énergétique permet d’économiser les ressources nécessaires à l’exploitation tout en limitant les émissions de CO2 à l’atmosphère.

Les NOx sont formés à haute température lors des processus de combustion en présence d’oxygène et d’azote. Ils sont générés dans les procédés de combustion du gaz naturel, du charbon, du fuel, des déchets ou encore de la biomasse par oxydation de l’azote présent dans les gaz.

La Solution SOLVAir®

Lorsqu'il est utilisé comme réactif sec injecté en amont d’un filtre à manches ou directement dans une conduite, le bicarbonate de sodium BICAR® réagit instantanément avec les gaz acides.

Des tests industriels ont montré une réduction des NOx de 10-20% selon les conditions mises en œuvre.

La réduction des NOx est souvent réalisée sur une installation à réduction catalytique sélective (SCR) qui utilise l'ammoniac pour convertir les NOx en azote N2. Cette réaction nécessite une température assez élevée pour éviter la condensation et le dépôt à la surface du catalyseur de bisulfate d’ammonium qui peut dégrader les performances du système.

L’association du BICAR® avec un système SCR situé en fin de traitement des gaz (comme rencontré fréquemment en incinération de déchets) permet d’améliorer l’efficacité énergétique des installations.

En effet, grâce à sa forte réactivité envers le SO2, le bicarbonate de sodium permet d’atteindre un très faible niveau d’émission. Le risque de formation et de condensation  du bisulfate d’ammonium est donc minimisé.

De plus, la solution au bicarbonate de sodium BICAR® ne nécessite pas, comme dans d’autres traitement, une injection d’eau pour obtenir ses performances maximales.

Le traitement SOLVAir® au bicarbonate de sodium BICAR® permet donc le fonctionnement de la SCR sur fumées épurées directement en sortie de filtre à manche, sans avoir recours au réchauffage des fumées. Cette solution permet non seulement d’éviter la consommation de gaz mais également d’éviter la production de CO2 associée.

Il est également possible d’améliorer l’efficacité énergétique du traitement des gaz par l’ajout d‘un échangeur final pour récupérer la chaleur résiduelle dès avant leur sortie en cheminée.

La solution SOLVAir® au bicarbonate est, bien évidemment, compatible avec les systèmes DeNOx non catalytiques (SNCR).